Pour le respect de l'environnement, de la qualité et de la durabilité de vos ouvrages, exigez une galvanisation à chaud selon la norme ISO 1461
Connaître la norme

 

 

 

Accès membres

 

fiches techniques acier

Test de corrosivité - Galvanisation

 

Les tests de corrosion accélérée sont souvent utilisés dans le but de déterminer la résistance à la corrosion de métaux et de revêtements métalliques. Un des tests les plus utilisés est le test au brouillard salin selon la norme ASTM B-117 ou EN ISO 9227 développé pour l’industrie automobile.

 

Pour l’acier galvanisé cependant, il y a une différence substantielle et systématique entre la durée de vie estimée en laboratoire du test au brouillard salin et les performances véritables lors d’une exposition aux conditions atmosphériques réelles.

 

Le zinc est bien connu pour sa très bonne résistance à la corrosion. Ce qui est souvent moins bien connu est que cette propriété est le résultat de la formation d’une «patine de zinc» de la surface galvanisée, exposée à l’atmosphère. Cette patine de zinc est composée d’hydroxycarbonate de zinc qui se forme par réaction du zinc avec le CO2 de l’atmosphère dans un milieu humide.

 

La patine de zinc est une couche très dense et impénétrable qui, entre autres, présente une très grande stabilité chimique (peu soluble). Ce n’est que lorsque cette patine a eu l’occasion de se former que la résistance à la corrosion de l’acier galvanisé à chaud atteint son niveau maximal.

 

Dans le test au brouillard salin, les cycles surface sèche / surface humide qui donnent naissance à la patine sont inexistants. La surface du revêtement de galvanisation est en permanence humide et la solution saline, très agressive, attaque le zinc de manière continue. Cet environnement artificiel de laboratoire donne dès lors des indications fausses concernant la véritable durée de vie de l’acier galvanisé à chaud.

 

Le tableau ci-dessous repris de l’ouvrage « Corrosion Resistance of Zinc and Zinc Alloys » de Frank Porter démontre la discordance entre les consommations de zinc (g/m²) dans le test au brouillard salin et dans le cas d’une exposition atmosphérique naturelle.

 

Tests d’expositions accélérées et naturelles de l’acier galvanisé suivant la norme ISO 1461

 

 

 

Perte de poids du revêtement de zinc (g/m²)

Test

Méthode d'essai

Apres 600h

Apres 1400h

Test Accéléré Brouillard Salin

Spray salin à 3%

170

> 500

Spray salin à 20%

300

> 1000

 

 

 

 

Test en Conditions Naturelles (normales)

Distance de la mer - 25m

30

60

Distance de la mer - 250m

8

12

 

Un revêtement de galvanisation qui résiste parfaitement bien pendant plusieurs décennies dans une atmosphère naturelle est complètement consommé après un court séjour dans la cabine de brouillard salin. La meilleure façon d’estimer le comportement véritable de l’acier galvanisé dans un environnement bien spécifique consiste tout simplement à consulter les nombreuses banques de données historiques concernant la corrosion du zinc dans un environnement aussi similaire que possible.

 

Une manière très précise et d’une grande actualité pour estimer la durée de vie d’une construction galvanisée consiste à introduire les données climatologiques et environnementales nécessaires relatives à un endroit géographique précis dans le logiciel "Zinc Coating Life Predictor". Ce logiciel a été utilisé par Galvazinc et couplé aux bornes de Météo France sur plus de 550 points en France. Ainsi, sur notre site internet, on trouve une carte permettant d’estimer la durée de vie des pièces galvanisées pour l’ensemble du territoire français avec un retour d’expérience réel de plus de 60 ans (cliquez ici pour y accéder).

 

Haut de page