Pour le respect de l'environnement, de la qualité et de la durabilité de vos ouvrages, exigez une galvanisation à chaud selon la norme ISO 1461
Connaître la norme

 

 

 

Accès membres

 

fiches techniques acier

FAQ - La Galvanisation ISO 1461

 

 

Je dois rédiger un cahier des charges comportant de la galvanisation. Que faut-il prévoir dans le cahier des charges ? Où puis-je trouver de l'information et de la documentation ?

 

Les points importants dans votre cahier des charges sont :

 

  • La référence à la norme NF EN ISO 1461 "Revêtements par galvanisation sur produits finis..." avec la demande d'une attestation de conformité aux prescriptions de la norme ;
  • La référence à la norme NF EN ISO 14713 concernant la conception et la réalisation des éléments à galvaniser ;
  • La référence à la norme NF A 35-503 pour la composition des aciers.

 

 

Quelles sont les limites dimensionnelles en galvanisation à chaud ?

 

Notre documentation dit que l'on peut galvaniser du boulon à la charpente lourde. Voyons plus en détail ce qu'il en est :

 

Si l'on regarde du côté boulon, et en particulier parce qu'il s'agit de pièces filetées, il existe une dimension en-dessous de laquelle le revêtement ne donnera pas satisfaction. La normalisation fixe actuellement cette dimension à 8 mm de diamètre.

 

Du côté charpente lourde, les dimensions maximales traitables en une seule immersion totale sont celles des creusets de galvanisation. Elles vont jusqu'à 17 mètres en longueur et jusqu'à 3,30 mètres en hauteur. Au-delà, il faut envisager un assemblage par boulons ou par soudure.

 

Pour connaître les possibilités dimensionnelles des galvanisations françaises, cliquez ici.

 

 

Des différences de teintes du revêtement de galvanisation sur une même pièce sont-elles normales?

 

différences de teinte galvanisation

 

Cette photo ne fait pas apparaître de défaut du revêtement de galvanisation. La brillance de certaines pièces est le résultat du zinc métallique en surface. Celui-ci ne s'est pas encore altéré en surface et a gardé toute la brillance qu'il a juste après galvanisation. Le vieillissement naturel de la galvanisation va estomper les zones brillantes, la pièce aura un aspect plus uniforme lorsqu'elle aura subi les intempéries.

 

La réactivité des acier lors de l'opération de galvanisation est aussi source de variation de teintes et de brillance. Ce n'est pas le cas des pièces visibles sur cette photo.

 

 

Je suis économiste et je dois prescrire sur un chantier important un système anticorrosion performant, mais également économique. J'ai entendu dire que la galvanisation à chaud est plus chère qu'un système de peinture anticorrosion. Qu'en est-il ?

 

La protection anticorrosion est un facteur important. Certes, une protection anticorrosion à la hauteur des exigences du produit, de sa fonction et de sa sécurité, représente un coût, mais une protection défectueuse revient finalement beaucoup plus cher à l'usage. Des systèmes de peinture primaire à bas prix, sans ou avec peu de préparation de surface, sont employés, mais peut-on réellement les considérer comme des systèmes anticorrosion ? Nous ne les retenons pas comme tel dans nos comparaisons.


Pour choisir le système anticorrosion optimal, il existe des critères :

  1. L'agressivité atmosphérique du site;
  2. La fiabilité de l'application du système et sa durée de vie ;
  3. La durée de protection souhaitée avant le premier entretien ;
  4. Le coût initial (achat) de la protection ;
  5. Les coûts ultérieurs de travaux d'entretien et leurs conséquences connexes ;
  6. Les facilités de mise en œuvre sur chantier .

 

Différentes études économiques comparatives existent en France et en Europe. La majorité d' entre-elles aboutissent peu ou prou au même constat : La galvanisation, en coût direct d'achat, n'est pas plus chère qu'un système de peinture trois couches. La galvanisation est toujours très sensiblement moins chère quand on intègre la notion d'entretien en coût global actualisé.

 

Pour calculer le coût anticorrosion de votre projet, cliquez ici.

 

 

Les boulons d'une charpente galvanisée que nous avons conçue montrent rapidement des signes de rouille. Nous nous étions assurés que le cahier des charges demandait bien des fixations en acier galvanisé. Pourquoi cela s'est-il produit ?

 

Vous souhaitiez probablement que vos boulons soient galvanisés à chaud pour leur protection anticorrosion. Il est cependant vraisemblable que les fixations fournies aient été revêtues par une autre technique.

 

La durée de vie d'un revêtement de zinc dans un environnement donné est proportionnelle à son épaisseur. Le revêtement de galvanisation à chaud sur un élément de fixation en acier durera beaucoup plus longtemps qu'un revêtement électrozingué, généralement de faible épaisseur (10 à 15 µm).

 

A l'avenir, nous vous recommandons de spécifier que vos éléments de fixation soient galvanisés à chaud selon la norme NF EN ISO 1461. Ceci garantira une épaisseur de revêtement moyenne minimale de 52 µm qui donnera une durée de vie bien plus longue.

 

 

Peut-on peindre la galvanisation ?

 

Cette question revient souvent dans votre courrier. Dans le passé, de mauvais résultats ont été obtenus lors de la mise en peinture du zinc et de l'acier galvanisé, en raison d'une mauvaise préparation de surface et/ou de l'utilisation de systèmes de peinture inadaptés.

 

Toutes ces questions sont maintenant résolues. Cliquez ici pour accéder à notre page sur le sujet.

 

Nous recommandons en outre l'application de systèmes de peinture certifiés. L'ACQPA (Association pour la Certification et la Qualification en Peinture Anticorrosion) est l'organisme de référence dans le domaine de la certification des systèmes de peinture.

 

Plusieurs systèmes, tant en peinture liquide qu'en peinture poudre, sont maintenant certifiés et permettent d'obtenir les meilleurs résultats pour l'application sur acier galvanisé.

 

 

Il arrive qu'il soit nécessaire de faire des modifications de pièces sur chantier. Le revêtement de galvanisation est alors détruit ou endommagé localement. Quelles solutions préconisez-vous pour sa réparation ?

 

Le but de l'opération de reconditionnement est d'obtenir un revêtement dont le comportement à la corrosion soit aussi proche que possible de celui du revêtement de galvanisation. Trois solutions sont recommandées dans la norme galvanisation NF EN ISO 1461 :

 

  • par application de peinture riche en zinc conforme à la norme ISO 3549 ;
  • par projection thermique (métallisation au zinc) ;
  • par utilisation de baguettes d'alliages de zinc.

 

Le point important est que l'épaisseur de revêtement de la zone reconditionnée doit être d'au moins 100 microns.

 

Attention ! Les bombes ou sprays peuvent être appliqués comme voile de finition par-dessus la méthode choisie, mais ne peuvent pas être retenus comme méthode de réparation.

 

Vous trouverez dans notre fiche techniques sur le sujet des indications complémentaires, en particulier sur la préparation de surface avant reconditionnement.

 

Haut de page